Comment entendons-nous ?

Une bonne audition est non seulement gage de bonne entente avec son entourage, mais aussi gage de sécurité dans la vie quotidienne.
 

Notre oreille - Anatomie

L'oreille humaine se compose de trois parties : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne, chacune correspondant à un milieu de propagation différent.



 

Notre oreille - Physiologie

L'action combinée de plusieurs fonctions rend possible notre audition.



Pour une meilleure représentation, nous allons suivre le chemin du son jusqu'à la perception.

1 Le son (onde vibratoire) est capté au niveau du pavillon de l'oreille qui le focalise et l'amène dans le conduit auditif. C'est le fondement de notre audition.

2 Ensuite, l'onde sonore percute le tympan qui se met à vibrer. Le tympan met en mouvement trois osselets dans l'oreille moyenne : marteau – enclume – étrier. Tout cela se produit mécaniquement. Cette partie est donc appelée « appareil de transmission du son ».

3 On retrouve l'empreinte du mouvement de l'étrier au niveau de la cochlée. Les vibrations mettent en mouvement un liquide où se situent des cellules sensitives. Ces cellules, sont appelées cellules ciliées. 

  • Une cellule ciliée externe amplifie spécifiquement les vibrations d'une fréquence précise.
  • Une cellule ciliée interne transforme les vibrations transmises par les cellules ciliées externes en messages chimiques qui créent un micro-courant électrique véhiculé par le nerf auditif.

4 Le nerf auditif, relié aux cellules ciliées, transmet au cerveau l'information sonore sous la forme d'impulsions électriques.

5 C'est dans le cerveau, au niveau du système auditif central, que se crée l'impression auditive (parole, musique ou bruit).