Pictos/ Picker/ White/ Small Created with Sketch. Pictos/ rondBleu Created with Sketch. Pictos/ rondBleu3 Created with Sketch. Pictos/ rondBleu2 Created with Sketch. Pictos/ Mois gratuit/ Big Created with Sketch. Pictos/ Facebook Created with Sketch. Fill 1 Created with Sketch. Pictos/ LinkedIn Created with Sketch. Group 39 Created with Sketch. Group Created with Sketch.

Comment soulager vos acouphènes ? Les réponses à vos questions

Vous avez dit "acouphène" ?


Qu’est-ce qu’un acouphène ?

Les acouphènes sont des bruits ou des sons entendus dans « l’oreille » ou « la tête ». Ils apparaissent de façon intermittente ou permanente sans qu’il y ait de réel bruit extérieur. Ils peuvent se manifester comme des sifflements, des bourdonnements, des bruits de moteurs, etc…

 

Qui est touché par ces troubles auditifs ?

D’après une étude réalisée par IPSOS en 2014, en France 3 700 000 personnes sont concernées par des acouphènes dits chroniques soit 18 % de la population. Ils sont associés à une perte auditive dans 90 % des cas, qui peut être liée à un traumatisme sonore, une substance toxique pour l’oreille ou encore à l’apparition de la perte auditive liée à l’âge : la presbyacousie.

Selon Le Figaro Santé, les plus jeunes sont les plus touchés par cette gêne auditive: 56% des 15-17 ans et 49% des 18-24 ans affirment ressentir ou avoir déjà ressenti des acouphènes. Cela s’explique souvent par une exposition sonore trop élevée et trop longue lors d’un concert ou avec des casques audio. Il faut pour cela protéger vos oreilles.

 

Quelles sont les conséquences des acouphènes ?

Pour commencer la présence d’acouphènes peut entraîner des modifications visibles du comportement et une détérioration très nette de la qualité de vie. Les patients acouphéniques peuvent souffrir de diverses conséquences telles que l’irritabilité, l’insomnie, l’isolement social, des tensions dans les relations personnelles, des difficultés de concentration, de mauvais résultats scolaires et professionnels et dans les cas extrêmes un état dépressif clinique (Berrios et al. 1988).

Par ailleurs l’isolement des personnes acouphéniques se renforce par le fait qu’ils ont souvent du mal à expliquer leur problème et à se faire comprendre de leur famille, leurs amis ou collègues de travail (El Refaie et al. 2004). En effet, la nature subjective de l’acouphène (le patient est le seul à entendre son acouphène), et le fait que l’acouphène soit souvent perçu comme un son difficile à assimiler à un son déjà rencontré dans l’environnement rendent difficile cette compréhension. De plus, la constance de l’acouphène et l’incapacité à le contrôler peut aggraver encore le problème et provoquer un cycle de détresse chez les personnes acouphéniques (Kochkin et Tyler, 2008).

Comment soulager des acouphènes ?

Aujourd’hui la thérapie la plus efficace reste une stimulation auditive bien adaptée aux acouphènes, afin de restituer un bon fonctionnement des voies auditives. L’amplification et/ou des générateurs de bruit permettent d’atténuer voire supprimer la perception de l’acouphène. Cette prise en charge se réalise en équipe, en lien étroit avec le médecin prescripteur ORL. Chez Audilab, nos experts sont formés à la prise en charge des acouphènes et sont à votre écoute. Nous vous invitons donc à prendre rendez-vous avec nos audioprothésistes du réseau pour en discuter. Nous accompagnons tous nos patients acouphèniques dans cette démarche. Ainsi Audilab vous prête des appareils gratuitement et sans engagement (sur prescription médicale) pour pouvoir tester les résultats chez vous . Tous nos centres Audilab. 

 

Dr Anthony Gentil – Audioprothésiste D.E. Montpellier

Master Audiologie / Docteur en Neurosciences

 

Pour aller plus loin :