Pictos/ Picker/ White/ Small Created with Sketch. Pictos/ rondBleu Created with Sketch. Pictos/ rondBleu3 Created with Sketch. Pictos/ rondBleu2 Created with Sketch. Pictos/ Mois gratuit/ Big Created with Sketch. Pictos/ Facebook Created with Sketch. Fill 1 Created with Sketch. Pictos/ LinkedIn Created with Sketch. Group 39 Created with Sketch. Group Created with Sketch.

Des idées reçues sur les problèmes d’audition

Vrai / Faux - Nous vous répondons sur votre audition


  • Une hygiène excessive entraîne des problèmes d’audition

 

VRAI. Substance naturellement présente dans le conduit auditif, le cérumen joue un rôle en matière d’hygiène. Il assainit l’oreille en débarrassant le conduit des microbes, en y absorbant l’humidité. Or, plus le conduit est nettoyé, plus l’oreille secrète du cérumen, ce qui crée des bouchons et provoque des pertes d’audition. Le recours aux coton-tiges est à éviter et il faut se contenter de nettoyer l’entrée de l’oreille une fois tous les 10 à 15 jours.

 

  • Le port d’une aide auditive rend l’oreille « paresseuse »

 

FAUX. Une aide auditive rend même le cerveau actif, car l’audition et la stimulation intellectuelle fonctionnent ensemble. D’ailleurs, si l’on entend moins bien, des séquelles psychologiques, comme une phobie sociale ou de l’anxiété, peuvent survenir.

 

  • Avec l’avancée en âge, la perte d’audition est inéluctable

 

VRAI. Cependant, nous ne sommes pas tous égaux face au vieillissement, et tout dépend du passé auditif (niveau d’exposition au bruit), de l’environnement de travail et des antécédents familiaux. Et si les premiers signes apparaissent en moyenne vers l’âge de 60/65 ans, certaines personnes entendent encore très bien à 70 ans et plus.

 

  • Un retard de langage chez l’enfant peut révéler une mauvaise audition ?

 

VRAI. Et c’est souvent un retard de langage qui permet de dépister une perte auditive. Cette dernière n’est pas nécessairement importante, mais si elle atteint les deux oreilles, elle peut causer un retard de langage. De plus, les enfants peuvent notamment être distraits à l’école lorsqu’ils entendent mal. Le ressenti des adultes (parents et enseignants) joue alors un rôle important pour le diagnostic, car l’enfant peut avoir tendance à compenser s’il est sourd d’une oreille. Pour éviter le développement de troubles du langage, une rencontre avec un ORL s’impose.

 

  • Le risque de perte auditive augmente avec le port de casques audio ou d’écouteurs

 

VRAI et FAUX. C’est surtout le volume sonore d’écoute qui est responsable, et le fait qu’avec un casque ou des écouteurs, les ondes sonores sont en contact direct avec les oreilles. La loi limite à 100 dB (décibels) le volume sonore des écouteurs, mais il faut savoir que tous les bruits à partir de 80 dB peuvent provoquer une fatigue auditive, et ce d’autant plus rapidement si le son est fort. D’après les données de l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), il faut 8 heures d’exposition à 80 dB pour détériorer l’audition, mais  seulement 1 heure à 89 dB, et quelques minutes à 100 dB.